Vous êtes au BONENDROI

Quand j’étais petite, une tatie possédait une quincaillerie, et quand les parents allaient lui rendre visite, je savais que j’allais passer une journée dans la caverne d’Alibaba. Du sol au plafond, c’était magique, du « je ne sers à rien » au « petit truc pratique » en passant par « l’indispensable », du jouet Tac Tac qui malmenait nos phalanges…