Trois « petites » adresses et puis y reviendrons …

Ma température est régulée par un plat qui se dore au four, une cuisson juste et juteuse, des balades en forêt à l’affut de têtes sombres, de rayons de soleil assez pointilleux pour ne pas agresser un blanc frais accompagnant des huîtres automnales, une carafe ambiancée et bien entendu………… des amis .. parfois moins modérés dans le tempéré mais toujours aux sourires bien affutés.

Le Bonheur se mange !

eu égard à mon activité dans un établissement du coin, le Paradiso, nul secret pour certains d’entre vous et par déontologie, je n’écrirai pas sur les autres établissements. Néanmoins, je suis trop gourmande et épicurienne

LE PARADISO .. Evidemment

Car, c’est cela le Paradiso, une histoire d’amitié, de sourire, d’un accent de brocante, un peu d’erreurs qui se corrigent, de l’imparfait organisé, de l’alignement décalé..